Rugby Club Pornicais
Rugby Club Pornicais 

LE RUGBY A PORNIC

Le rugby à Pornic, c’est une vieille histoire qui date de 1908 !

 

A Pornic, le RCP (Rugby Club Pornicais) est le club de rugby du Pays de Retz, mais sait-on que son histoire date de plus de 100 ans !  C’est aussi une histoire qui se déroule en 3 épisodes :

 

  • 1908 – 1930 :  Union Sportive Pornicaise
  • 1930 – 1938 : Rugby Club Pornicais
  • 1974 – à nos jours : Rugby Club Pornicais.

 

 

UNION SPORTIVE PORNICAISE (1908 – 1930)

 

A la suite de Nantes (SNUC en 1903 et Velo Sport Nantais en 1906) et Saint Nazaire (en 1908) c’est à Pornic que le rugby s’implante dans la région en 1908 sous le nom d’Union Sportive Pornicaise (US Pornic). Ses fondateurs sont des Pornicais étudiants à Nantes (Monnier, Raimbaud, Lefèvre…) qui mettent sur pied une équipe de rugby avec l’aide des Frères Laraison de Pornic. Les premières rencontres ont lieu sur un terrain de La Mossardière où se déroulait des courses de chevaux.

 

L’équipe pornicaise était alors composée des frères Laraison, de Michel Galais, Ranger, Guillot, Lucas , Denis, Antime Ménard, des frères Grangeau de Ste Marie, de Berthebaud, Chasnaie, Belly, Donatien Jeanneau, Pelletier ainsi que Pabois et Lucas de Ste Marie.

Après quelques rencontres, notamment avec Nantes et St Nazaire, l’équipe a dû  être mise en sommeil suite à la déclaration de la guerre en 1914.

 

En 1916, l’US Pornic repart sous l’impulsion d’Henri Moreau (dit « Radada ») et de Gauthier (dit « Totoche ») . Mais il faut trouver un nouveau terrain. Jean- Marie Evain, cultivateur à Tourte, va alors louer à l’US Pornic, pour la somme annuelle de 25 Francs, le terrain Ste Anne  situé près du cimetière actuel de Pornic. Et le 26 novembre 1916, une rencontre amicale entre l’US Pornicaise et le Stade Nantais – Lycée a lieu sur ce terrain Ste Anne. L’entrée est fixée à 0,25 francs.

 

L’Union Sportive Pornicaise se présente dans la composition suivante :

 

Avants : Demange, Josse, Mauvillain, Pitard, Douet, Gauthier, Avril, Chauveau.

Demis : Girard dit Panama (mêlée) , Guimaron (ouverture),  remplaçants : Lucas et Hervé.

Trois quarts : Henri Moreau (capitaine), Le Men, René Jeanneau, Dodard.

Arrière : Durand.

 

L’US Pornic s’incline 12 à 0 sous un temps pluvieux.

 

 

 

Le 10 décembre 1916 l’USP se déplace au Vélo Sport Nantais. Les joueurs nantais se montrent si brutaux que Pornic quitte la rencontre au bout d’un quart d’heure de jeu.

 

Le 17 décembre 1916, l’US Pornic se déplace à St Nazaire. Le départ est fixée à 11H au Marchix avec l’autobus de Mr Roul, mais  2 joueurs font le trajet en vélo. Les joueurs payent le passage du bac de Mindin.

 

Le compte-rendu financier de l’US Pornicaise pour la saison 1916 – 1917 est le suivant :

Recettes : 281,75F , dépenses : 308,40F. Le déficit de 26,85F est partagé, à raison de 2,06F chacun, entre les joueurs suivants : Avril, Mauvillain, Le Men, Dodard, Moreau, Douet, Pitard, Jeanneau, Gouy, Baconnais, Pellemêle, Deniaud et Lucas.

 

Mais la guerre n’en finit pas et de nombreux joueurs sont mobilisés. L’US Pornic se met donc en veilleuse.

 

1920-1921 : renaissance de l’US Pornicaise sous l’impulsion de l’Adjudant Mabilais de St Brévin qui est nommé moniteur de gymnastique dans les écoles du Sud-Loire et de Morice,  boucher place du Marchix et de Bretagne, tenancier du Café des Sports à Pornic. Mais encore une fois, se pose la question du terrain !

 

Un boucher de Pornic, Malidain, loue alors à l’USP un terrain (le pré Malidain) en haut du Sandier, route de La Plaine/mer. L’US Pornic repart alors sur des bases solides avec l’adjudant Mabilais comme entraîneur et le Dr Merson comme Président.

 

L’équipe devient rapidement compétitive et en 1924 ,  l’US Pornicaise obtient son premier titre et devient champion de l’Atlantique 3ème série dans la composition suivante :

 

Avants : Jules Cosset et André Pacaud (piliers), Lili Gantier ( talonneur), Gaby Moreau et Avril (2ème ligne) Causse, Edelin, Pierre Moriceau (3ème ligne).

Demis de mêlée : P’tit Père Avril et demi d’ouverture : adjudant Mabilais (capitaine)

Trois quarts : Rémy Blanchard et René Dousset (centres)  Geffrieau et Renaud (ailiers)

Arrière : Jean Loirat.

Le rugby était alors définitivement implanté à Pornic où l’US Pornicaise affrontait St Nazaire, Trignac, Clisson, La Roche/Yon, Châteaubriant, la Police de Paris, le Vélo Sport Nantais et la réserve du SNUC .

Rémy Blanchard raconte : « Une ambiance du tonnerre régnait alors entre les joueurs et les Pornicais. On allait reconduire les visiteurs à la gare et on accueillait en chansons les Pornicais revenant de déplacement. Bras dessus, bras dessous, Pornicais et joueurs remontaient la rue de Nantes jusqu’au Marchix et dans les cafés environnants. Parfois de bonne heure le matin, on rentrait chez soi, fatigués, mais contents. »

 

 

L’US Pornicaise sera ainsi plusieurs fois champion de l’Atlantique dans les années 1924 – 1928.

Mais l’adjudant Mabilais quitte la région et de nombreux joueurs quittent le club. Malgré l’arrivée de jeunes joueurs (Louis Moreau, Louis Constantin, Fernand Coursin, les frères Hardouin, Gaston Billon, Joseph Bouyer, Gantier…) l’US Pornicaise périclite car le terrain du Sandier lui est retiré à cause des dégâts causés à la vigne du Père Chauvet qui jouxte le terrain de rugby.

 

En 1928 l’Union Sportive Pornicaise disparaît en tant que club de rugby.

 

 

RUGBY CLUB PORNICAIS (1930 – 1938)

 

En 1930, 2 fervents du rugby reprenaient le flambeau : M. Pacaud, greffier de paix à Pornic et Mr François Fillaud de la Laiterie de St Père en Retz. Ils créaient le Rugby Club Pornicais car la dénomination US Pornic avait été reprise par un club de football.

Un terrain nouveau était trouvé Route de La Bernerie face à la minoterie Landreau.

De nouveaux joueurs s’ajoutaient à ceux de l’ancienne US Pornicaise et le Rugby Club Pornicais (RCP) devenait rapidement une équipe compétitive qui remportait à nouveau le titre de Champion de l’Atlantique en 3ème série en 1933.

Le Rugby Club Pornicais s’engageait alors dans le Championnat de France de 3ème Série et connu son heure de gloire en 1936 lorsqu’il atteignit les 8èmes de finale, battu à Pornic par Ste Livrade (Lot et Garonne) sur le score de 3 à 0. L’équipe était composée de :

 

Avants : Joseph Bouyer et Jean Pacaud (piliers) , Théo Combeau (talonneur), Yvon Baconnais et Voleau (2ème ligne), Louis Moreau et les frères Fillaud (3ème ligne).

Demi de mêlée : Fernand Coursin , demi d’ouverture : Louis Constantin.

Centres : Maurice Fortineau et Georges Leduc

Ailiers : Gilbert Tessier et Brosseau.

Arrière : Maurice Pollono.

 

 

 

Malheureusement, le Rugby Club Pornicais allait s’écrouler et en 1938 le club de rugby cesse d’exister.

Il faudra attendre 36 ans, en 1974, pour retrouver un club de rugby à Pornic qui reprendra la même dénomination : le Rugby Club Pornicais.

 

 

Article rédigé d’après les archives de Monsieur Rémy Blanchard de La Bernerie en Retz, ancien joueur de l’US Pornicaise.

 

Jean-Paul Fleury

Infos pratiques

FFR 5639E

Adresse

Rugby Club Pornicais

Complexe Sportif

Les Sablons

Rue des Terres Nobles

44210 Pornic

Plan

Contacts

Tél: 02.40.82.89.23

Portable ecole de rugby

06.60.56.78.68

e-mail: rugbyclubpornic@orange.fr

 

https://www.facebook.com/RCPornic

Equipe loisirs - Les Goretz

 

Siège social

Maison des Associations

4 rue de Lorraine

44210 Pornic

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© rugby club pornic